Tout à fait naturellement nous respirons, en conscience nous pouvons apprendre à respirer avec intention pour améliorer notre état mental, émotionnel et physique.

Respirer
Invisible et Indispensable

Si je vous dis :

  • Tu me pompes l’air »
  • « J’Ă©touffe »
  • « J’ai le souffle coupé »
  • « Laisse-moi souffler »
  • « Laisse-moi respirer »
  • « J’ai besoin de changer d’air »
  • « Tu es mon oxygène »
  • « Je suis gonflĂ©e Ă  bloc »
  • « Il respire la santé »
  • « Elle respire le bonheur »
  • « Le dernier souffle de vie »

La respiration est sans nul doute l’acte que nous faisons sans y penser, naturellement, de façon inconditionnelle. Nous pensons aux poumons pour l’Ă©change gazeux oxygène et gaz carbonique, c’est sans compter le rĂ´le de toute la zone de la cage thoracique , du tronc en entier, de la nuque au pĂ©rinĂ©e avec le muscle clĂ©, indispensable sans lequel la respiration est impossible, le diaphragme.

INSPIRATION RESPIRATION
1 Inspiration / 2 Expiration


Dans le temps de l’inspiration, le diaphragme est actif. Il se contracte et le
sommet de sa coupole descend. Le volume abdominal doit ĂŞtre
complètement libre et détendu. Dans le temps de
l’expiration, le diaphragme est passif. Son dĂ´me remonte sous l’effet de
l’Ă©lasticitĂ© des poumons et de l’action des muscles du ventre.
Le mouvement des cĂ´tes prolonge la respiration diaphragmatique.

La respiration automatique est directement liée au bulbe rachidien.
L’activitĂ© cardio-respiratoire est coordonnĂ©e et modulĂ©e par le système nerveux.
LibĂ©rer sa respiration n’est pas chose facile. Il faut pour cela pouvoir ne rien faire, ne rien perturber, et laisser ainsi son corps accĂ©der Ă  la respiration instinctive qu’il garde toujours en mĂ©moire.

Sophrologie
S’il faut respirer pour vivre, on peut ajouter qu’il est bon de bien respirer pour bien vivre.


Ce lâcher-prise n’est pas facile puisqu’il va confronter la personne Ă  l’inutilitĂ© de tensions qu’elle a pourtant maintenues au prix d’une dĂ©pense d’Ă©nergie coĂ»teuse et d’un dĂ©sagrĂ©ment. Il conduit bien souvent Ă  se rendre compte que l’on s’inflige, parfois jusqu’Ă  « s’emprisonner » dans une cuirasse, des tensions qui n’ont plus de raison d’ĂŞtre.


En sophrologie et en relaxation, la libération de la respiration est une étape
importante du travail. Une fois ces tensions repérées, elles peuvent être relaxées. Peu à peu, la respiration retrouve sa souplesse, son amplitude, sa liberté et sa régularité, sans que le mouvement ne soit forcé.

la respiration a une influence sur :

  • la digestion
  • l’Ă©limination
  • l’Ă©quilibre physique
  • l’Ă©quilibre psychique
  • la sensibilitĂ© Ă©motionnelle

Elle influence notre structure corporelle, avec laquelle nous
accueillons la vie et les autres. Il ne sert Ă  rien de vouloir bien respirer Ă  tout prix, ce n’est pas par la volontĂ© que nous reconstruisons notre structure, c’est par la place que nous rĂ©attribuons Ă  notre propre corps. Le corps sait comment respirer. Il sait dĂ©construire les remparts de tensions que nous nous sommes bâtis, si nous lui en donnons l’occasion en comprenant pourquoi il a dĂ», un jour, se crisper pour se
protĂ©ger, et en l’accompagnant dans le lâcher-prise.

D’oĂą l’intĂ©rĂŞt des relaxations dynamiques et en particuliers de toutes les respirations.

LA PROGRESSION RESPIRATOIRE

Après vous êtes échauffé par une rotation axiale, un enroulé déroulé du dos, par exemple, debout ou assis, les yeux fermés si possible je vous invite à libérer le ventre, trouver une position confortable pour vous pour
vous mettre en contact avec votre propre monde intérieur, aller à la rencontre de vos propres sensations.

  • Prenez conscience de vos points d’appui, l’Ă©quilibre de votre tĂŞte, de la tĂŞte au pieds sentir le relâchement que vous pouvez dĂ©jĂ  apporter, les tensions que vous pouvez laisser aller.
  • Maintenant sentez la prĂ©sence de votre respiration
  • Constatez la respiration libre sans rien changer….juste observer
  • Passez de la respiration libre Ă  une respiration dirigĂ©e:
    d’abord, vous l’amplifiez , tout simplement………
  • Puis vous allez prĂ©cisĂ©ment amener :
    -une respiration abdominale
    -une respiration thoracique: basse (cĂ´tes flottantes)
    – une respiration sternale Moyenne (sternum; plexus)
    – une respiration Haute dite claviculaire
    -une respiration complète (avec les mains , puis sans les mains)
  • je vous propose d’expĂ©rimenter la respiration complète la plus ample possible Ă  condition que ça reste confortable
  • Allez aux extrĂŞmes et restez en apnĂ©e quelques secondes
  • Maintenant, vous pouvez enlever les apnĂ©es …….et tester la respiration
    circulaire comme les bébés
  • Pause d’intĂ©gration et observer ce qui a bougĂ©, changĂ©.

Cette respiration dirigĂ©e nĂ©cessite d’ĂŞtre accompagnĂ©e par le sophrologue pour la dĂ©couvrir et ensuite peut-ĂŞtre faite en autonomie.

Comme pour les exercices de relaxations dynamiques les exercices de respiration peuvent s’effectuer soit en sĂ©ances individuelles soit en sĂ©ance de groupe. N’hĂ©sitez pas Ă  me contacter et prendre rendez-vous pour une sĂ©ance dĂ©couverte.