Samedi 12 Juin, quel plaisir de se lever tôt le matin pour partir avec la Team du Pilatus B4 pour le premier meeting aérien de l’année à Saint Yan! La remorque du planeur longue de 12 mètres attelée à la voiture et nous voici partis pour deux heures de route.

Une fois arrivés sur les lieux, déjà l’ambiance du meeting est là, les organisateurs sont afférés à nous placer, nous donnent les consignes de sécurité, et le mode de déplacement au sol. Tout est très bien codifiés pour la sécurité de tous, des pilotes, du public.

En cette période spéciale, les consignes de règles sanitaires sont diffusées par haut parleur à tout le monde et chacun est très responsable. C’est un plaisir d’être dans cette ambiance conviviale, joyeuse où chacun se comporte en respectant l’autre.

Le soleil est de la partie pour toute la journée, sur le car podium de l’armée de l’air et de l’espace, le commentateur commence dès 10h à animer la journée. Merci Rémi

Pour ma part, je m’occupe de récupérer les bracelets « pass » rose fluo pour l’équipage, puis je vais au car podium de l’armée de l’air et de l’espace, pour donner la musique qui sera diffusée lors de la démonstration de voltige planeur. C’est un moment magique, où le vrombissement des moteurs laisse la place à la musique, la fluidité, la poésie, c’est toujours un moment exceptionnel pour le public, les pilotes professionnels ou non, car comment évoluer dans le ciel en voltigeant sans moteur ?

Juste la vitesse et le talent du pilote ! Avec plus de 5 000h de vol, Denis Hartmann dessine dans le ciel arabesque, cloche, vrilles, figures acrobatiques diverses et variées et enflamme le cÅ“ur du public. C’est juste sublime à chaque fois

Ensuite, après les applaudissements chaleureux, la joie au cÅ“ur, et la satisfaction d’un belle prestation offerte, le pilote accueille avec le sourire les futurs jeunes pilotes, qui osent venir à sa rencontre. C’est si bon de rêver….

Sachez que dans un meeting, les pilotes sont là pour vous, pour vous répondre, ils sont si heureux de transmettre leur passion, de partager avec vous. L’aéronautique n’est pas un sport d’élite, il est accessible à tous et toutes dès l’âge de 13 ans au travers du BIA (brevet d’initiation à l’aéronautique) puis des bourses sont proposées pour la formation des jeunes pilotes. Allez dans les aéroclubs, demandez, ils vous renseigneront. Les pilotes de demain sont déjà là qui attendent la bonne information.

Où que vous soyez, où que vous souhaitiez aller, où et par qui vous voulez être sauvé, défendu et secouru il y a toujours un ou une pilote d’avion, qui un jour enfant a eu envie de voler. C’est le rêve de voler qui pousse l’être humain à oser. Les pilotes sont majoritairement au service des autres, tout au long de leur carrière, il volent pour les autres, et non pour un plaisir égoïste que certains et certaines veulent faire croire. Après, vient le temps du partage des connaissances, de la transmission du savoir faire, de la démonstration pour donner l’envie justement, les meeting sont une vitrine de l’aéronautique, que ce soit pour l’armée ou non, il y a tant de métiers qui gravitent autour de l’aviation et tant de belles personnes à rencontrer.

Je tiens à dire que ce meeting était gratuit, il a pu se réaliser grâce à tous les bénévoles et à tous les pilotes volontaires, merci à l’organisation.

En fin, voilà une belle journée, où j’ai pu retrouver l’énergie que transmet des moments conviviaux comme ceux-ci, et surtout le bonheur le voir briller dans la prunelle des enfants cette étincelle qui leurs dits :  » Rêve, Ose, pour toi aussi c’est possible  » Nourrit ton cÅ“ur, ton mental, de tes beaux souvenirs et reviens nous voir, nous serons là pour toi.

Toutes les photos présentées ci-dessous ont été réalisées par Alexandre Prévost, photographe professionnel.

Aucun texte alternatif pour cette image
Denis et deux jeunes fans
Aucun texte alternatif pour cette image
Aucun texte alternatif pour cette image
Aucun texte alternatif pour cette image
Aucun texte alternatif pour cette image
Aucun texte alternatif pour cette image

Remorquage, quand le planeur est à la bonne altitude, il se décroche et la démonstration peut commencer. Le planeur perd 100 mètres d’altitude environ à chaque figure, il ressource avec la vitesse, la démonstration dure environ 4 minutes.

Aucun texte alternatif pour cette image

Sur le car podium de l’Armée de l’Air et de l’Espace, un jeune fan avec le champion du monde « unlimided » en titre, de voltige aérienne, le capitaine Alexandre Orlowski commandant de l’EVAA Pilote de chasse et moi….

Aucun texte alternatif pour cette image
Aucun texte alternatif pour cette image